Catégories
Chroniques Videos

Tunng – And Then We Saw Land


Tunng est vraiment un groupe étrange. Né de la collaboration de deux musiciens spécialisés dans la musique pour films érotiques, le groupe signe aujourd’hui son quatrième album réalisé sans la participation du son créateur et avec de nouveaux musiciens arrivés au sein du groupe. Peu banal comme parcours !

…And Then We Saw Land a donc beaucoup de raisons de se distinguer des albums précédents du groupe. Souvent affilié au Folktronica (raccourci amusant entre Folk et Electronica), Tunng va faire preuve de richesses et d’originalité pour la composition de ce nouvel album.

« Hustle » ouvre le disque, balade folk envoutante qui met le sourire avec simplicité. Le groupe vacille constamment entre folk et musique électronique, avec une petite touche expérimentale. Des morceaux comme « Don’t Look Down Look Up » ou « With Wiskey » vous plonge dans une petite bulle apaisante, chaleureuse, bercée par les voix entremêlées des chanteurs.

Parfois le côté électronique prend un peu le dessus sur des morceaux comme « By Dusk They Were in the City » ou encore « Santiago » à travers des rythmes soutenus et entrainant qui donne un aspect un peu ludique à l’univers de l’album.

Une des grandes nouveautés par rapport aux anciens albums est l’arrivée d’une nouvelle chanteuse dont la voix est mise en avant sur des morceaux comme « These Winds ». Douce et fragile, elle se marie parfaitement avec l’univers du groupe.

L’album s’achève avec une longue ballade, « Weekend Away » qui se présente plus comme un chapitre racontant une histoire à travers plusieurs petites scénettes musicales. Au final, on sort de l’écoute de …And Then We Saw Land avec un réel apaisement et des douceurs plein la tête.

Sortie : mars 2010 / Label : Pias


1 réponse sur « Tunng – And Then We Saw Land »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *