Catégories
Chroniques

Thierry Desaules – Placebo, rock sur ordonnance

thierrydesaules-placebo-rocksurordonnace

Placebo, groupe adulé en France à déjà eu le droit à quelques ouvrages qui leur étaient dédiés. Celui de Thierry Desaules (journaliste et écrivain passionné de rock, il a rédigé une biographie d’Indochine qui a reçu l’aval de Nicola Sirkis) est tout beau tout chaud : une raison suffisante pour le dévorer (il ne m’a pas tenu la journée!).

Le titre n’échappe pas à la référence médicale, mais on peut saluer le choix de la photo de la couverture qui met en avant le côté provoc’ du groupe (dommage que ça se résume au leader).

Les premiers chapitres sont consacrés à des biographies rapides croisées des trois membres du groupe : Brian Molko, Stefen Olsdal et Steve Hewitt.  Une rencontre pas réellement évidente entre Brian et Stefen de prime abord, ils fréquentaient le même établissement scolaire au Luxembourg sans se lier d’amitié pour autant, ils se croiseront quelques années plus tard, et les affaires un peu plus sérieuses commenceront! Il en est de même pour Steve Hewitt, il ne peut pas intégrer le groupe de suite, bien qu’il le connaissent depuis le début, mais le hasard en aura décidé autrement, ces trois là doivent former Placebo et Steve les rejoint rapidement après la sortie du premier album.

Ce livre trace les grandes lignes de la carrière du groupe, l’importance de David Bowie, le succès qui  peine à venir aux Etats-Unis, Thierry Desaules propose quelques analyses de leurs albums, titres par titres par moment. Il égrène les rencontres marquantes qu’ils ont pu faire, leur participation annexes, les producteurs et maisons de disques avec lesquels ils ont travaillé.

Un bémol dans la forme, les références musicales et une notice pour les personnes ou groupes cités sont renseignés, cela freine un peu la lecture, les informations sont intéressantes en soi, mais les faire figurer en notes complémentaires de bas de page aurait peut-être permis de rester centrer sur le sujet. La partie concernant la parole donnée aux fans est assez particulière dans son contenu, certains témoignages troublent, et démontrent l’intérêt que suscite un groupe comme Placebo.

L’auteur a réalisé quelques interviews pour renforcer son propos : Virginie Despentes (à qui ont doit la version française de « Protège-moi »), Jane Birkin, Phillippe André (réalisateur du clip « Song to say goodbye »), et Nadya Chibani (qui a joué dans le clip « Protège-moi ») ont accepté de parler de ce groupe si atypique.

Un bon livre introductif à Placebo, la carrière du groupe est passée au crible, chronologiquement, on s’arrête à l’arrivée du nouveau batteur, le jeune Steve Forrest :  une nouvelle page à écrire pour le groupe, peut-être l’occasion d’un second livre dans quelques années pour l’auteur?

Editions Alphee / Jean-Paul Bertrand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *