Catégories
Chroniques

The Gents – The Gents

Sorti en ce mois de Juin, le premier album de The Gents va faire son impression aux amateurs de rock typé anglais, et même si le groupe ne bénéficie pas encore d’un gros coup de buzz en France, le producteur anglais Chris Sheldon lui croit en ce trio parisien. C’est bien simple, depuis qu’il a travaillé avec les français il ne tarie pas d’éloges à leur sujet. Celui qui a produit et mixé des morceaux pour les Foo Fighters, Garbage, Feeder, ou encore Biffy Clyro, s’est occupé du premier album de Tom Windrif (chant, basse), Hervé Koster (batterie), et Xavier Derouin (guitare). The Gents ont bien de la chance ! Et nous aussi. The Klaxons, The Kooks et autres The Subways en prendront de la graine à coup sûr. Les français aussi font du bon rock, mais merci à l’Angleterre tout de même !

Influencé par Jimi Hendrix, The Police, ou encore par les américains de Nirvana, le trio nous assène une baffe originelle en nous jouant neuf titres qu’on imaginerait facilement être diffusés en 1966 sur les ondes de Radio Rock (radio pirate légendaire portée à l’écran par Richard Curtis dans « Good Morning England »). Le chant de Tom est parfait, les textes anglais chantés à la perfection (il faut préciser qu’il a vécu en Angleterre, en Espagne et aux Barbades), tandis que les ballades rock sont une invitation à danser entre pop vitaminée (« Universal Love ») et rock indie. Tantôt rock’n’roll (“Shadow Show”, “Loving Day”, “Allday”) tantôt calme (“You’d Be The End of Me”, “Crossway”), The Gents change de tempo à chaque nouveau morceau, et on en redemande. Enjoy !

Label : MVS Records – Sortie : Juin 2010

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *