Catégories
Chroniques

The Christians – SOUL FROM LIVERPOOL

thechristianse28093soulfromliverpool

The Christians en deux mots

Le groupe est un trio composé autours de trois frères  Garry, Russel et Roger au nom éponyme (vous avez capté la logique ? …). Né d’un père jamaïcain et d’une mère anglaise, les compères, avant de former le dit groupe  se plaisaient déjà à chanter « a capella » et ont une certaine expérience de la musique puisque ce Soul from Liverpool n’est rien de moins que leur quatrième album. Le précédant datait de 1992 et la formation s’était par la suite séparée avant de se reformer récemment. Mais le passé est le passé comme on dit, alors concentrons nous sur le présent  avec ce disque qui semble présager d’un avenir plus joyeux.

Sans plus tarder chers lectrices et lecteurs, entrons dans le vif du sujet…..

Soul from Liverpool :  premières impressions

Cet album comporte 10 titres dont 2 reprises (mais j’y reviendrais plus tard) aux influences à la fois soul, folk bien sur, grâce à des guitares acoustiques présentes sur quasi tous les titres. On se dirige même vers des ambiances jazzy avec des parties de piano parfaitement orchestrées, mariées à la voix suave du chanteur « lead » Russel (les deux autres frangins assurant les chœurs).

L’album s’ouvre sur Born Again (le tube de leur premier album), en référence à la reformation du groupe faisant suite à plus de 15 ans de séparation. Et dès la fin de ce titre, une impression générale se dégage: pour reprendre une parole récurrente de ce titre I feel like to born again, on sent que, tout au long du disc, les Christians ont envie de bien faire, et c’est tant mieux, car quand c’est du bon, plus y’en a, mieux c’est ! Les musiciens et la production ont réalisé un très bon boulot où il y à une alternance entre chanson folk pop et univers plus cosy, à l’image de Words (le deuxième titre), puis, de partir sur une reprise, bref…, on ne s’ennuie jamais à l’écoute de ce disc et on le laisse défiler sans problème. Et ça vous voyez, c’est pour moi le signe des grands artistes !

Mentions spéciales pour la chanson Forgotten Town dont les arrangements sont plus qu’excellents car, tout sauf lisses et respirant de sincérité. C’est sont aussi le titre qui met le plus en valeur le niveau des musiciens (notamment le petit solo des blues acoustique composé…. Comment dire ? le genre de plan qui respire l’esprit champ de coton du Mississipi, vous voyez j’espère ….).

Je soupçonne nos clients d’être des fans de Ray Charles au vue des arrangements des chœurs, ce qui est, reconnaissons le, loin d’être un mauvais point.

Derniers point : les reprises. Au nombre de deux. Une première des Beatles avec un Here comes the sun, surement en hommage à Paul Mc Cartney avec qui le groupe avait collaboré en 1990 et une seconde de Cat Stevens Where do the children play ?

Bon parlons peu mais bien : c’est le seul point d’ombre au tableau pour moi. Elles sont très bien jouées, et même trop bien jouées, je veux dire trop proches de l’original et on peut regretter un coté trop « pro », trop impersonnel en terme d’interprétation. Quelle différence entre cette version et celle de Cat Stevens ?

Enfin, cela reste mon avis et le mieux pour cela est de vous en rendre compte par vous-même à la sortie officielle de l’album le 12/01/09.

Label : Archambault Musique / Sortie : Janvier 2009

1 réponse sur « The Christians – SOUL FROM LIVERPOOL »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *