Catégories
Live reports

Stupeflip – Bataclan – 05.2011

Un petit mot avant d’entamer ce report live de Stupeflip. Oui messieurs, dames, ce soir Stupeflip était de nouveau en concert au Bataclan comme la veille, et vous avez probablement hâte de savoir comment le concert s’est passé. Du groupe le monde parle, et fort de ces deux Bataclan complets le CROU a prouvé que son dernier album The Hypnoflip Invasion est un gros succès. Il restera juste étrange que personne n’ait communiqué sur l’identité des premières parties. Inexistantes sur le web, introuvables et mystérieuses jusqu’au dernier instant. A Bruno Candida, homme de talent parodiant Nicolas Sarkosy, et à GiedRé, jeune femme à la guitare acoustique et aux paroles drôles et inconvenantes, je vous dis merci pour votre show.

Ce concert était clairement celui des fans de Stupeflip, impatients, certains gueulant « Casse-toi ! » à GiedRé. Excepté l’empressement des fans, le show de Stupeflip qu’en était-il ? Masquée, la team de Stupeflip est apparue sur scène sous les cris enthousiastes du public. Dans la pénombre, vêtus de larges tissus et dissimulés dans une ample capuche, les Stupeflip faisaient leur apparition dans une mise en scène rappelant la thématique religieuse du Stup ! Les convertis tout autour de moi ont alors commencé à pousser et à pogoter. La mise en scène quant à elle a nécessité tables, chaises, costumes, projections murales et quelques peluches. Du grand n’importe quoi dans le chaos du Stupeflip.

Ah ! Que de bons morceaux furent joués ce soir ! Haters’s KillahApocalypse 894, Le Spleen des Petits, Je Fume Pu d’Shit, Gaëlle, Stupeflip Vite, A Bas La Hiérarchie, et le dernier morceau La Menuiserie. « Pour les gars du Marketing mettez vos masques pour qu’on fasse une photo ! » nous a dit King Ju. Distribution de masques en carton pour tous ! Nous avions chaud, étions ballotté dans tous les sens, mais oui, on l’a mis ce masque, pour le délire, pour la photo et parce qu’on s’y amusait bien dans ce concert. Avec une mise en scène portée sur le déguisement et le masque, le show était intéressant, si bien que même si la musique ne se prête a priori pas aux pogos, nous en avons eu tout du long. King Ju a même porté des lunettes roses et enlevé son masque de tissu pour se moquer de la variété française qu’il ne porte pas dans son cœur. Des slams ? Il y en a eu en pagaille. Un fervent fanatique au masque de tissu fait maison a même fait un bisou à King Ju. La sécurité n’arrête pas les fanatiques du Crew !

De bons titres interprétés, des musiciens qui avaient la bougeotte, et pourtant, comment ne pas en vouloir au groupe de nous avoir quitté au bout d’une heure seulement et en nous disant « A bientôt bande de merdes ! ». Cet aurevoir, on s’en moque, c’est Stupeflip après tout, pas le genre à vous faire des bisous et à vous remercier 10 minutes d’être venu, mais ! Une heure de show avec un seul morceau après le premier rappel.

Le public a attendu longtemps, puis les techniciens ont commencé à démonter le matos. Une fin qui nous a laissé sur une impression amère. Les Stupeflip font dans le fast concert, on le saura à l’avenir. Avertie, je ne serai pas déçue par le final la prochaine fois. Excepté la courte durée du concert, bon show les gars, vous nous en avez mis plein les yeux !

Crédit photo : Brian Ravaux


3 réponses sur « Stupeflip – Bataclan – 05.2011 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *