Catégories
Chroniques

Olivier Cachin – Rap stories – DENOEL

oliviercachin-rapstories

Olivier Cachin, journaliste, écrivain et animateur (RapLine), a sorti en 2008 (oui, on est un peu juste au niveau de la date…) « Rap Stories » un presque pavé qui compile des interviews, reportages et quelques inédits…

Première impression en feuilletant le sommaire, ce monsieur en a rencontré du beau monde! Pour le découpage c’est simple, la moitié du livre est consacré aux artistes US, suit une incursion dans le reggae et le raggae/dancehall, le rap français est mis à l’honneur, cette partie est complétée par des petits reportages, et en conclusion, on élargit les horizons et on sort du rap avec des sujets sur Michel Sardou, Jacques Dutronc, Dalida… (ce qui correspond à ses premiers papiers en général – en se basant sur les dates du livre)

Pour chaque artiste qu’il s’agisse d’un article ou d’un interview, le contexte est toujours évoqué plus ou moins longuement, et souvent offre des anecdotes sur les a-côtés! Olivier Cachin agrémente les introductions d’humour et dépeint sans flatter ce qu’il a pu voir. Parmi les mémorables, l’interview de Prince au stylo, l’artiste refusant tout enregistrement. Les artistes sont décrit tel qu’ils sont. Pour la partie « internationale » du livre, le joint tourne beaucoup, les humeurs de chacun sont notées, ceux qui ne viennent pas aussi (Capleton entre autres), les journalistes qui passent à la chaîne…. Les comptes rendus de concerts sont souvent savoureux entre le Raggae Dancehall Live à Montego Bay qui a duré toute la nuit et l’épique « How can I be down » à Miami!

Avec un tel procédé, on aurait pu accuser l’auteur de narcissisme. Le résultat final démontre le contraire, la somme de ce travail représente une bonne base donnée pour qui veut commencer à se forger une culture dans le rap, découvrir des méthodes de travail… et des propos d’artistes qui peuvent parfois susciter une réaction positive alors qu’on ne les appréciait pas forcément (ou inversement). Pour ma part, l’interview de Booba m’a apporté un autre éclairage sur ce rappeur dont j’ai beaucoup de mal à apprécier l’univers.

Une lecture instructive, qui par sa construction en « genre » et en « géographie » – pour la partie rap qui reste majoritaire dans ce livre- va au-delà d’un simple compte-rendu d’entretiens, mais pose les différences et points communs entre mentalités américaines et françaises en terme de musique, business, et embrouilles… A noter, une discographie en complément de chaque interview, des notes pour préciser des faits postérieurs quand c’est nécessaire ou compléter les propos retranscrits, un cahier central de photographies assez riche.

Bonne idée pour compléter ses connaissances ou s’ouvrir l’esprit.

Editeur : DENOEL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *