Catégories
Chroniques

Moonjellies – Inner anger, feather

Après 2 EP en 2008, Moonjellies, en autoproduction, sort son album Inner anger, feather. Autant le dire tout de suite, c’est plutôt une réussite ! Originaires de Tours, les quatre membres nous servent une musique folk-pop bien réglée, le tout dans la langue de Shakespeare. Les frenchies tout droit sortis des 60’s – 70’s viendraient t’ils titiller les fameux groupes anglais sur leur propre terrain ? L’influence des Beatles est marquante, et c’est bien là une qualité !

Démarrage convaincant avec Meeting Place et You Don’t Have to bien ficelée et accompagné au piano cette fois. No Better Side of the Road est plus rock (le morceau le plus énergique du disque) pourrait nous rappeler les fameux singes venu de l’arctique. Des mélodies simples sans être simplistes sont la marque de cet album qui le rend accessible et facilement appréciable. Mêlant guitares claires ou légèrement saturées, quelques accompagnements au violon et clavier, on apprécie la qualité des arrangements.  Cet album donne le ton même si le groupe devrait se forger peut être une personnalité plus forte pour se démarquer.

Bilan positif pour ce premier album, espérons que les Moonjellies continuerons sur cette voie. Ce disque qui prouve bien que les sons à l’ancienne peuvent toujours marquer et faire émerger de nouveaux talents. Pour notre plus grand plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *