Catégories
Chroniques

Keane – Strangeland

Après trois albums et un EP, et après deux ans sans les entendre, Keane revient avec Strangeland. Un album à la pochette aussi épurée que la musique qu’il contient, qui sonne juste, toujours droit au but. Avec le succès du premier extrait Silenced by night, Strangeland vient confirmer le statut d’icône rock du groupe britannique, qui jamais n’ennuie.

La douzaine de morceaux qui compose cet opus reste très uniforme, et s’inscrit dans une suite logique. Très pop, cet album devrait plaire à tous, initiés ou non initiés.

Keane utilise une recette très efficace, qui conduit directement au succès. Une voix incroyable, des notes qu’on ne peut pas reproduire. La musique est entrainante et certains morceaux tirent même vers le folklorique (You are young).

Cet album est rythmé, sans jamais devenir agressif. Les voix sont sensuelles, enveloppantes et l’ambiance un brin mélancolique. S’il fallait pointer un point faible dans ce cinquième album, ce serait justement cette trop grande uniformité entre les morceaux. Mais ce qui peut agacer est aussi ce qu’on aime et ce qu’on recherche dans la musique d’un groupe comme Keane.

Un gros point positif pour le superbe morceau Sovereign Light Café, avec le charme de l’accent britannique prononçant un terme français. Et nous, on joue de notre superbe accent français pour dire : AGAIN PLEASE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *