Catégories
Interviews

Interview des Craftmen Club – Janvier 2009

itw-thecraftmenclub-credit-auroremartin

A l’occasion de la très prochaine sortie début Février de leur album Thirty six minutes, Les Craftmen Club ont pris le temps de répondre à nos questions, voici donc l’interview de nos bretons du phare – ouest.

Bonjour les Craftmen Club.

Vous avez démarré le groupe tous les trois en 2000. Neuf ans se sont écoulés depuis. Est-ce que d’une certaine manière on peut dire que vous avez résumé ces 9 ans en 36 minutes ?

Oui, en fait c’est presque une compile des 9 ans d’existence, avec un peu tout les style par lequels nous sommes passés. Un groupe évolue constamment, et comme on prend notre temps pour faire un album (lol), on passe par plusieurs stades qui sont dans l’album….

Pouvez-nous expliquer qui est ce Gary Blood qui est un peu la trame de ce disque ?

Le truc était de vouloir évoluer vers de vrai textes (le premier album, n’ayant que des « wouww, yeah, c’mon… »), du coup on a écrit…au fur et à mesure, on s’est rendu compte que les textes se rejoignaient, qu’il parlaient d’un état d’esprit d’une seule et même personne, Gary Blood, ça s’est fait comme ça sans vraiment le vouloir.

L’enregistrement de Thirty Six Minutes a–t–il bénéficié de votre expérience LIVE ? Est -ce que finalement vous vous éloignez du proto-rock des débuts ?

Oui, l’expérience LIVE donne de la maturité, après en studio tout est différent, tu ne sais jamais vraiment comment faire, on a réparé les erreurs qu’on avait faites au premier album, mais on en a trouvé d’autres, et pour le prochain, ça sera certainement pareil…

Finalement, on ne s’éloigne pas du « prototype rock n roll music », c’est toujours fait dans l’urgence, et le fonctionnement est identique avec guitare-basse-batterie-sample….., c’est surtout sur scène que ça n’a pas changé, sauf que ça joue mieux…

Quelles ont été vos influences sur ce disque ?

Les influences sont diverses, maintenant les influences communes sont Gun club, Nick Cave, violent femme……

Les deux chansons en français (Gary Blood, Les Chiens), c’est juste pour rappeler votre langue maternelle ou c’est pour prouver qu’on peut faire un rock crédible avec des paroles en français ?

Faire du rock avec un chant en français qui sonne anglais, d’ailleurs les textes français sont des adaptations des morceaux écris initialement en anglais…., puis si les textes sont bien, il n’y a pas de raison ?????

Dans le rock, c’est mal vu de le faire, nous on aime faire le contraire de ce que les gens disent……

Est-ce qu’il y a des groupes français qui vous plaisent dans la scène rock actuelle ?

The Elektrocution qu’on adore aussi humainement, Hushpuppies, ils ont quand même un savoir faire…., après je ne trouve pas qu’il y a vraiment quelque chose d’original dans le rock en France, on a tendance à monter des groupes en haut alors qu’ils ne font que refaire ce qui à déjà été fait……

Le truc qui me dérange dans le rock, c’est le coté « Youpi c’est le fête », pour moi le rock, c’est pas ça… vaut mieux être un punk de nos jours, d’ailleurs c’est de la qu’on vient….

Bref, il y en a des bons groupes, mais les gens ne connaissent pas, je pense notamment a RED….

Dans divers chroniques, tous s’accordent à dire que le son de « Thirty Six Minutes » aurait pu servir de bande-son pour un film de Quentin Tarantino, Sergio Leone ou de Robert Rodriguez. Est-ce une volonté de votre part d’inclure un univers cinématographique dans votre musique ?

On aime le ciné, mais non c’est pas une volonté, maintenant, on aimerait beaucoup faire des musiques de films, si on nous propose, on le fera volontiers… d’ailleurs Tarantino a le CD, on verra si ça lui plait…….

Quel est l’avenir de Craftmen ? Est-ce que vous re-signé pour 10 autres années de concerts de disque et de musique avec le même acharnement ?

10 ans on verra, je pense que le jour on l’on s’ennuiera on arrêtera, mais pour l’instant, non. On a en projet de préparer un nouvel album, qui sera encore différent des 2 autres, le fait de changer de « style » à chaque fois nous donne l’impression d’avoir un nouveau groupe à chaque fois, même si, je pense, qu’on reconnait le style Craftmen (c’est quand même toujours les même gars….)

Question Bonus : Vous venez de Guingamp. Est-ce que votre leitmotiv c’est « En avant Craftmen » ?

Le foot, moins on nous en parle, plus on est heureux……

A bientôt, Yann

2 réponses sur « Interview des Craftmen Club – Janvier 2009 »

tu fais du rock,dis tu …et y a des choses qui te dérange dans le rock…?et vaut mieux etre un punk de nos jours…,?
mais ,de quoi qu’tu causes,la…hein..dis?

Bonjour Legal,

Merci de participer à la vie du webzine, toutefois je voudrait faire un petit laïus quant au ton, au vocabulaire et à la formulation de cette remarque.

Quitte à s’adresser aux artistes par l’intermédiaire de l’interview, et à engager un éventuel débat, autant le faire de manière courtoise et avec une syntaxe si possible différente de « mais ,de quoi qu’tu causes,la…hein..dis? ».

Être incisif est une chose, être agressif en est une autre !

En ce qui concerne la vision que Yann peut avoir du rock, tu aurais pu tout autant lui demander ce qu’il entend par « Rock » … Legal pour ta part, si tu en a une description précise je serais ravi de la connaître … en tout cas voilà qui pourrait faire l’objet d’un débat intéressant.

Merci.

Williams

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *