Catégories
Chroniques

Husky – Forever So

J’ai fait la bêtise de vouloir découvrir Husky beaucoup trop vite. Dans la voiture, via le lecteur CD au son dégueulasse, sur l’autoroute… Ce fut donc une très mauvaise idée, maintenant tout le monde est prévenu. Non seulement Husky s’apprivoise, petit à petit, se laisse apprécier sans laisser aucune place à la précipitation ; mais en plus l’album Forever So s’écoute posé, avec l’esprit libéré de toutes préoccupations triviales comme le prix du prochain péage.

Husky, groupe Australien nommé d’après le prénom de son chanteur, Husky Gawenda, son cousin Gideon Preiss occupant les claviers, a été créé à Melbourne quand ils n’étaient encore que des gamins. Franchement, si je n’avais pas eu la bio, j’aurais parié qu’ils venaient du Canada, d’Alaska, ou autre contrée enneigée. C’est qu’ils sont mystérieux les Husky. Ils ont enregistré ce Forever So avant même que leur label Sub Pop ai entendu parler d’eux, dans un pseudo-bungalow au fond du jardin… Sans aucun producteur, pour un contrôle complet du projet ! Et quel projet…

L’album s’ouvre avec Tidal Wave, un concentré de mélodies accrocheuses et rêveuses, de voix aérienne. En toute honnêteté, un petit bijou de poésie. La voix délicate d’Husky berce tout l’album, jamais bien énergique mais pas non plus soporifique. Fake Moustache est d’ailleurs tout de suite un peu plus relevée, avec des accents à la John Butler Trio. Décidemment, les Australiens me plaisent bien, même si JBT a une palette plus ensoleillée qu’Husky.

On pourrait continuer comment ça pendant longtemps… Mais concrètement il n’y qu’à dire qu’Husky est vraiment un très beau projet, tout en délicatesse, en poésie et en évasion. A écouter les yeux fermés, bien installé, mais pas trop déprimé tout de même…

Voici le clip de Dark Sea, que je ne trouve pas être le meilleur titre de l’album… Mais il permet de voir les petites frimousses des Australiens, qui ont mine de rien un air avec les Estoniens Ewert and the Two Dragons, autre groupe de folk.

3 réponses sur « Husky – Forever So »

On ferme les yeux, on ouvre ses oreilles, on se relâche,on écoute,et on entre dans une douce béatitude … coooooooooool !!!
NB donc fortement déconseillé au volant !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *