Catégories
Chroniques

Gomez – Whatever’s on your mind

Voici un groupe britannique qui officie depuis plus de dix ans et en est déjà à son dixième album ! Et pourtant, il reste (malheureusement) assez méconnu du public français … Pour ceux qui suivent Gomez depuis ses débuts et qui ont écouté une bonne partie de leur discographie, l’avis concernant Whatever’s on your mind sera forcément différente de la mienne, qui découvre tout juste le groupe. Difficile de savoir donc s’ils se renouvellent ou pas, si ce nouvel album est décevant par rapport aux précédents et à l’attente … En revanche, dès la première écoute, j’ai été séduite et je me suis laissée facilement emporter.

J’ai vite compris que j’avais affaire à un bon petit album avec d’excellents musiciens aux commandes ! Surtout avec le premier titre Options au refrain des plus entraînants et dont l’air reste facilement en tête toute la journée. Un morceau sympa à écouter et qui vaut le détour, avec des paroles visant à la rédemption : “I could settle down, be responsible, be a good man, and learn how to fix things baby, and that’s ok: at least I’ve got options…”. On y retrouve même un léger côté à la Phoenix. Si vous ne devez écouter qu’une chanson de l’album, c’est bien celle-là ! On est dans de la pop légère, teintée de blues ici et là. Les morceaux sont tous harmonieux. Avec I Will Take You There, on continue sur la lancée de Options, toujours dans la “cool attitude” avec du saxophone en fond. Du saxo qu’on finit par apprécier (ce qui n’est pas vraiment mon cas en général, c’est pour dire !). Et le refrain, toujours aussi jubilatoire que sur le morceau précédent “I’ve got the feeling with you, i’ve got the feeling, you’ve got the feeling too…”. Avec Whatever’s on your mind, ce sont les voix qui priment, légèrement plus graves, plus rauques, et qui montent en puissance. Puis, avec Just as you, la voix est plus posée que sur les autres chansons. J’ai moins apprécié les morceaux qui suivent, moins “accrocheurs”. Petite déception avec Song my Heart où seul le refrain est vraiment sympa avec quelques tonalités électroniques. Enfin, l’album qui commence parfaitement avec “Options”, se clôture de la même façon avec X-Rays.

Un album qui pourrait donc se résumer en deux mots : “cool” et “maîtrisé”. Le seul réel reproche que je pourrais faire, serait la pochette de l’album ! Whatever’s on your mind s’apprécie de plus en plus à chaque écoute où l’on perçoit de nouveaux instruments etc. Un opus qui est également surprenant pour celui qui écoute le groupe pour la première fois, et qui –je pense– n’aura pas de mal à aimer au moins un morceau sur les dix tant ils sont éclectiques !

Label : Eat Sleep Records / Pias France – Sortie : Juin 2011

http://www.youtube.com/watch?v=NhgxqlZdvWo&feature=related

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *