Catégories
Chroniques

General Elektriks – Parker Street

Trois ans après l’incontestable carton de Good City For Dreamers, RV Salters est de retour avec General Elektriks et un troisième album qui affiche plus que jamais l’intérêt de notre docteur es-claviers vintages pour la culture pop. Car oui, Parker Street est un vrai disque de pop avec des mélodies imparables que l’on fredonne après coup sans même s’en rendre compte !

Petite révolution en soit dans l’univers de General Elektriks, Salters a pour ce nouvel opus abandonné le travail en solitaire et fait appel à de vrais musiciens , en particulier au batteur Michael Urbano qui apporte ici beaucoup de punch ainsi qu’une vraie touche organique à tout l’ensemble. Brillantes,  indéniablement brillantes, les orchestrations débordent d’un groove puissant et plus que jamais l’héritage des grands de la funk et de la soul se fait sentir. Vocalement l’ensemble est à mes yeux plus discutable car si la voix de Salters c’est affirmé elle y a aussi perdu de sa mystique, souvenez vous du formidable Tu m’intrigues, de ces mots chuchotés et de leur impact sur l’auditeur …

Alors en tant que nostalgique et fan absolut de Cliquety Kliqk, il m’a fallut plusieurs écoutes pour m’approprier cet album tout aussi bon musicalement quoique plus accessible que ses grands frères et dont les couleurs se veulent plus chaleureuses. Mais puisqu’il faut vivre avec son temps je me doit de vous inviter sincèrement à découvrir cet album à partir d’aujourd’hui car il serrait fort dommage de passer à côté d’un tel objet sonore à une époque ou tout se ressemble !

Label : Discograph – Sortie : Octobre 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *