Catégories
Chroniques

Friendly Fires – Pala

Ceux qui comme moi avaient été complètement séduits par le premier album de Friendly Fires, troupe originaire de Saint Albans (qui avait reçu les prix de la Découverte de l’année et du Meilleur “Remplisseur de planchers de danse” au NME Awards) attendaient ce nouvel opus avec impatience ! Une attente largement récompensée. On a qu’une envie à l’écoute de l’album, c’est de partir danser sur Pala, un paradis (forcément) fictif. Car pour la petite info, “Pala” (dont le titre vient du roman “Île” d’Aldous Huxley) désigne une île où un peuple vit dans une véritable utopie. Le rêve quoi. “La règle de conduite que nous nous sommes imposée pour “Pala” est simple. Faisons un disque pop aussi excitant que coloré”, a déclaré Ed Macfarlane, le chanteur/bassiste des Friendly Fires. Règle respectée ! “Notre objectif était de faire quelque chose que tu peux écouter en fermant les yeux, à 3 heures du matin sur le dance-floor d’un club, en essayant justement de t’échapper”. Objectif également respecté !

Rien que la pochette donne déjà le ton : du kitch, de la couleur, de l’exotisme ! On est comme le perroquet de la pochette et on a envie de s’envoler vers Pala pour se trémousser toute la nuit sur la plage, et accessoirement arriver à se déhancher comme Ed Macfarlane. Car oui, tout le monde connaît les fameux déhanchés (sexy) de Macfarlane qui font l’unanimité. Il se contorsionne tel un élastique dans tous les sens, fait des petits mouvements saccadés, quasi épileptiques. Quand nous on s’y essaye, ça fait totalement ridicule, mais sur lui, on est fan !

Ce deuxième album est donc franchement énergique et il surfe sur la vague 80’s. Le synthé est très (voire limite trop, avouons-le…) présent et se mêle parfaitement à la guitare, à la batterie. On est clairement transporté dans un univers electro-pop-disco. Chimes, Helpless et Hawaiian Air ou encore Blue Cassette sont de vraies petites bombes. Impossible de ne sélectionner qu’un morceau tant ils sont tous aussi excellents les uns que les autres, bien travaillés, rythmés comme il faut.

C’est frais, estival, tropical, bref, voici l’album idéal pour se trémousser à la Ed tout l’été !

Label : XL Recordings – Sortie : 16 mai 2011

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *