Catégories
Live reports

Every Time I Die Live – Last Witness – Stray From The Path – Le Batofar – 11.2012

Mais que se passait-il le jeudi 08 novembre pour que les reporters d’ADN SOUND se déplacent ?

« Le passage de Every Time I Die sur la péniche ? Cool ! C’était comment ? ».

A force de la fréquenter, cette fameuse péniche du Batofar est devenue une référence de convivialité. Malgré elle, un esprit pirate et festif s’en émane. Avec son bar sur le pont, sa salle intérieure, son mouvement joyeux lorsque le public bouge trop devant les groupes, le Batofar est une salle incontournable de Paris. Et puis ce soir, la péniche accueillait les groupes de hardcore Last Witness, Stray From The Path, et surtout Every Time I Die.


Lorsque les new-yorkais de Every Time I Die, groupe phare de la soirée, arrivent enfin sur scène, nous avons d’abord du mal à reconnaître le chanteur Keith Buckley qui semble avoir opté pour le look et la barbe de bûcheron. Ça va faire mal ! Dans le public je retrouve des têtes familières, notamment de gars qui pogotaient sévère sur des concerts de Manimal (pour vous donner une idée de l’ambiance…). Il ne faudra pas 2 minutes avant que la fosse ne secoue, et que face à cet engouement, Leslie n’entre en mode sniper-photographe sur l’escalier de la scène pour ne pas se prendre des claques dans l’objectif. Pour ma part, j’ai évité les coups de coudes dans les côtes, victoire ! Malgré l’agitation des corps et l’euphorie, l’ambiance était vraiment cool, avec des sourires plein la salle et une fosse réactive. Keith nous ayant proposé de faire bouger un maximum la péniche, les pogos n’ont quasiment jamais cessé jusqu’à leur départ. C’était musclé, velu, énergique et rauque ! Le chant tabasse toujours autant et les zikos du groupe sont toujours à la hauteur. Keith on t’aime ! Même barbu et méconnaissable, les années passent mais ton énergie reste la même. Un concert de Every Time I Die, foncez-y !

Photos : Leslie BRAVO, alias CHERRY PIXS

3 réponses sur « Every Time I Die Live – Last Witness – Stray From The Path – Le Batofar – 11.2012 »

Cette review est bof, non? Si on veut lire un truc sur les autres groupes, on fait quoi? Sinon, le groupe s’appelle Every Time I Die et non Everytime I Die, et Keith a toujours plus ou moins eu ce look-là… En lisant, on n’a aucune idée de la setlist. Du coup, si je n’étais pas à ce concert, c’est pas votre webzine que je lirais pour avoir un résumé.
On sent les pros.

Je laisse mon mail pour diverses insultes et remarques. Bisous

Bonjour Matthieu. Je corrige de ce pas le nom du groupe, excuse moi de l’erreur. Quant aux insultes, nous n’avons pas besoin de ton mail, vu que ce n’est pas notre genre. Chacun a son avis, et nous le respectons, jamais nous nous abaisserons à insulter quelqu’un qui n’est pas satisfait de nos articles.

Cordialement.

😉 Je ne suis pas allée au concert pour les 2 autres groupes passés avant EVERY TIME I DIE. Je trouverais hypocrite d’en parler alors que je n’ai pas vraiment apprécié leurs shows.

Quant à la longueur de l’article, je comprends que le fait qu’il soit court puisse déranger (regarde mes précédents reports live et tu comprendras pourquoi j’ai eu envie de raccourcir et d’aller à l’essentiel).

Par rapport à « Je laisse mon mail pour diverses insultes et remarques » suivi de « Bisous », je trouve ça magnifique. Sans commentaires. Que le report ne t’ait pas plu me fait limite plaisir. Un kikou lol doublé d’un troll désagréable, c’est sympa à contrarier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *