Catégories
Live reports

Enter Shikari Live – Cancer Bats – The Algorithm – La Cigale – 01.13

19h 30. The Algorithm, un artiste français avec, pour seul instrument, un synthétiseur, ouvre la soirée. Au programme, un son électro qui, même si il ne déchaînera pas la fosse de ce soir là, recueillera au moins un intérêt particulier de la part du public.

Il laisse place par la suite aux métalleux de Cancer Bats qui chauffent la salle en un rien de temps. Le son est bon, quoiqu’un peu répétitif. Le chanteur Liam Cormier, originaire de Toronto, discute en français avec le public parisien, très réceptif. Les musiciens bougent sans cesse sur scène et semble autant s’amuser que le public. Niveau son, c’est du violent, les guitares chauffent et le chanteur s’en donne à cœur joie avec le public, ordonnant même à la fosse de former des circle pits.

En attendant Enter Shikari, un countdown assez spécial nous fait patienter, indiquant encore combien de temps nous devons patienter avant que le show ne commence. Enfin, les quatre anglais arrivent sur scène, débutant avec les trois premières chansons de leur dernier album (A Flash Flood Of Colour) jouées à la suite, à savoir System, Meltdown et Ssnakepit. En un rien de temps, le ton est posé, Enter Shikari est là pour s’éclater avec les parisiens et ils le démontrent avec une énergie à revendre comme on en voit plus si souvent sur scène. Le chanteur Rou Reynolds n’hésite ainsi pas à se jeter dans la fosse de nombreuses fois pendant le show. Il faut dire que l’ambiance est au rendez vous, notamment grâce aux jeux de lumières qui accompagnent très bien le son électro des anglais. Le set est bien assuré, tant au niveau vocal qu’instrumental, présentant avant tout leur dernier album sans pour autant oublier les classiques des albums précédents tels que Juggernauts ou encore Zzzonked qui clôtura le show. Le groupe se déchaîne tout comme la fosse où l’on peut apercevoir de nombreux crowd surfers, cependant vite sortis par les vigiles. Un fan sautera même d’un des balcons de la Cigale…

Au final, Enter Shikari nous régalera d’un set de 16 chansons dont fera partie Constellations, l’une des chansons les plus longues du dernier album reprise en cœur par le public. Ils termineront finalement le show en frappant la scène avec leurs instruments. Stay hardcore.

Chronique et photos : Emma Forni

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *