Catégories
Chroniques

Charlie Winston – Running Still

Et dire que c’était il y a déjà trois ans, une de nos premières chroniques qui plus est. Nous découvrions alors un certain Charlie Winston posant derrière son chapeau dans une cage d’escalier dans une ambiance sépia pour son second album parut chez Atmosphériques, Hobo.  600.000 exemplaires vendu plus loin, le chanteur de ces dames est de retour avec Running Still, résolument plus urbain et forcément plus dynamique …

Parce que soyons francs, si nous avions aimé Hobo c’est surtout pour les trois premiers titres a savoir l’exceptionel In Your Hands, le plus conventionel mais néanmoins très efficace single Like a Hobo et enfin Kick the Bucket qui mine de rien avait 3 ans d’avance … Pour le reste l’ensemble manquait tout de même de punch … a ceci près qu’en live c’était une autre affaire car porté par la scène l’album gagnait en homogénéité.

Running Still, est différent, bien plus cohérent aussi ! On y retrouve en fil rouge un subtil mélange d’influences entre hip hop et pop-rock. Le Beat Box présent sur Speak to Me et Wild Ones ou tout simplement les rythmiques plus marquées de Where Can I Buy Happiness ou du très énergique Rockin’ In The Suburbs, font de cet album un bel objet sonore taillé pour la scène !

Et si c’est finalement Hello Alone qui a été choisi pour être mis en avant par le label, certainement de part son caractère plus accessible, je vous invite à vous plonger dans l’écoute de The Great Conversation, construit autour du thème de la Sonate au Cair de Lune de Beethoven. Un très beau travail d’arrangement qui a le mérite de ne pas sombrer dans les clichés et de proposer un titre fort bien agencé !

Label : Atmosphériques – Sortie : 2011

 

2 réponses sur « Charlie Winston – Running Still »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *