Catégories
Live reports

CASEY Live – La Maroquinerie – 2013

Arrivée 2oh devant La Maroquinerie. Une clope et une pinte, direction la salle de concert. Les lumières s’éteignent, un énorme son de basse rempli la salle, une petite silhouette s’avance sur scène, droit comme un « I », en position de combat, il balance son premier set.

La première partie de CASEY est lancée: VIRUS. Sur une prod bien Dark et prenante, VIRUS nous dévoile ses effets secondaires : voix grave, textes acides, ponctués d’ironie, d’insolence et d’autodérision, qui nous contaminent et on aime ca.

La touche CASEY se fait bien ressentir, le disciple monte en grade. A vous de voir …

Mais l’écurie de Casey ne s’arrête pas à VIRUS, il fallait une deuxième partie a cette première partie : Prodigue, belle performance, bonne prod, un sans faute. La Casey school academy a de l’avenir, apparemment, il n’y a que de la mauvaise graine talentueuse qui en sort, tant mieux !

A l’heure où tous les chanteurs se disputent le trône , elle continue son petit bout de chemin en prenant bien son temps. Et oui, on l’attend ce dernier album. Et bien ce ne sera pas pour cette fois.

Outre le fait qu’elle nous fait tous ses classiques, cette grande dame nous laisse sur notre fin avec un arrière goût de déjà-vu pour les personnes qui la suivent depuis longtemps et un  » j’en redemande » pour les autres  mais on ne peux pas lui en vouloir car au final ce fut épique, et elle nous a offert un live made in CASEY comme elle sait faire, MERCI.

Vu qu’actuellement, les artistes se préoccupent plus de leurs style vestimentaire que de la profondeur de leurs textes, une bouffée de réalisme, un poil cynisme ne fait pas de mal.

Petite cerise sur ghetto :

Chronique et Crédits Photos : Ma SAN


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *