Catégories
Chroniques

C Sheyn – Ma plume éternelle

CSheyn-Maplumeéternelle

« C Sheyn » sort son premier album, « Ma plume éternelle » et je me retrouve devant un sacré dilemme.

Petite bio d’abord, « C Sheyn » est né en Allemagne, il a aujourd’hui 19 ans. Il s’est fait connaître précocement sur internet par le biais de la danse puis du chant. Découvert par Time Out Records, il se hisse vite en tête des artistes RnB francophone.

Produit par « Trouble King » et « Jay V », il nous pond un CD qui me laisse perplexe. En fait, je n’arrive ni à adorer, ni à détester.

Pour cette chronique, je vais donc vous soumettre mes arguments, le pour et le contre.

Le contre (il vaut mieux commencer par ce qui fâche) : l’ensemble est trop formaté, on dirait un simple produit marketing fait pour toucher un maximum de gens ; le débit du chanteur est parfois lassant, il est comme les paroles, un peu mièvres, ça manque un de tonus et d’engagement ; « C Sheyn » n’explore pas assez profondément les sujets abordés, il les survole.

Le pour : la production est très propre, un vrai travail de pro avec des alternances de ballades et de titres dansants (deux tubes : « Ma plume » feat « Tito Prince » et « C.L.U.B » feat « Mouss MC ») ; les thèmes sont très intéressants, il nous transmet ses messages de façon très touchante (« Ma Blessure » ou « La Couleur de l’Amour ») ; il a incontestablement un joli timbre de voix ; enfin je pense qu’il a vraiment envie de partager son amour du son et de la vie.

Globalement, Ma Plume Eternelle comporte des déchets, mais il laisse présager un bon avenir pour cet artiste et dans la pauvreté actuelle du RnB français, il est au dessus du lot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *