Catégories
Chroniques

Booba – Lunatic

Sisi ! Enfin dans les bacs le dernier Booba, Lunatic … Non, je rigole. Bon sincèrement, je vais mettre mes à priori de coté avant d’écouter son dernier jet. Après tout, je serais peut être plus séduit cette fois ci.

Juste un petit rappel quand même pour les lecteurs qui ne connaitraient pas bien le personnage ; Booba , ex Lunatic avec Ali, ex membre du crew Time Bomb,  probablement un des meilleur MC de la fin des 90’s ; d’abord des freestyles de dingues avec Time Bomb (« Oxmo », « Pit », « Jedi », X Men »…), puis deux albums griffés Lunatic ; enfin, une carrière solo depuis 2002 ; multi disque d’or, platine… ; Booba  est devenu l’un, voire le poids lourd du rap français ; incontournable ; Omniprésent dans les lecteurs MP3 et voitures.

Et bien, à mon grand regret, je pense qu’avec cet album, ça va continuer ; c’est sur même ! Tout le monde ne parle plus que de lui ; exit Sexion d’Assaut, exit Rohff …c’est B2O la star !

A l’écoute de ce cd et malgré mes efforts, j’ai du mal à comprendre ; ou plutôt malheureusement si ; il dit ce que les gens ont envie d’entendre ; donc forcément ça marche. Tout les clichés y passent : la 0.9, les tass, les belles sapes, les bijoux, les calibres… ; 18 titres, quasiment 18 clones ; exceptions faites à mon goût de « Lunatic » feat Akon et « Fast Life » feat Ryan Leslie, deux titres assez bons.

J’avoue aussi que cet opus est jalonné de prods correctes et de phases pas mal. En fait ce qui me dérange, ce n’est pas tant le personnage ; c’est le message qu’il véhicule. Je ne sais pas si il joue la comédie ou s’il se prend au sérieux ; quoiqu’il en soit ses auditeurs boivent ses paroles ; c’est là le problème…Quel exemple ! Ici pas de rap conscient, mais du rap inconscient. Ce qui faisait l’essence du hip-hop français, LE MESSAGE, est inexistant ; on a le droit qu’à de l’égotrip gangsta.

En ces temps de morosité ambiante, de crises sociales…, je crois qu’il aurait mieux fait, vu son bagout auprès des jeunes, de distiller à travers ses textes, des choses plus positives, plus saines. Ce n’est pas le cas. Alors, il va cartonner, il cartonne déjà d’ailleurs ; tant mieux pour lui ; mais quel gachis…

Label : Because – Sortie : Novembre 2010

http://www.youtube.com/watch?v=-jxXnACnGDI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *