Catégories
Chroniques

Bashung, vertige de la vie – Pierre Mickailoff

pierre-mikailoff-bashung-vertige-de-la-vie

Il faut prendre le temps de « s’attaquer » à « Bashung, vertige de la vie » signé de la plume de Pierre Mikaïloff (écrivain, musicien et journaliste). Ce livre est une biographie complète de l’artiste ne délaissant aucune période.

Boris Bergman, longtemps parolier d’Alain Bashung, a rédigé la préface, il rappelle une tranche de vie :  un enregistrement au Pays de Galles.

On entre dans le vif du sujet chronologiquement, les étapes marquantes de sa jeunesse (l’Alsace), ses chocs musicaux, la découverte fondamentale du rock, la guitare et ses premières espérances dans le domaine musical, les débuts en groupe, les galères…

On se rend surtout compte d’une percée difficile avant « Gaby, Oh !, Gaby », Alain Bashung a multiplié les collaborations ( Dick Rivers entre autres…) en tentant sa carrière solo en parallèle, mais on a souvent l’impression qu’il a été le second couteau pour les maisons de disques.  L’auteur souligne qu’avant 1977 le catalogue est introuvable, ceux qui possèdent des vinyles ont entre les mains des trésors.

Un pan moins flatteur de la personnalité du chanteur est abordé : les relations avec ceux qui ont participé à l’élaboration de ses disques ou à son succès, il arrive souvent un moment où il s’en éloigne, se sépare d’eux. On parle de son égo démesuré, de ses caprices, tandis que d’autres souligne sa douceur et sa discrétion.

Enfin la reconnaissance, les ventes qui commencent à augmenter, un succès qu’il joint à une carrière cinématographique qui le passionne. Il aime ces deux arts, il est employé au cinéma et patron dans la musique.

Un beau parcours fait d’excès aussi (entre fêtes et alcool), des silences plus ou moins longs entre deux albums et des récompenses. Les victoires de la musique distingueront à plusieurs reprises Alain Bashung.

L’auteur propose une discographie détaillée, ainsi que sa filmographie. Pierre Mikaïloff nous offre un point de vue complet sur le regretté chanteur, le contenu est fouillé, agrémenté de propos recueillis lors d’interviews avec des personnes qui ont été proches de lui.

Pierre Mikaïloff, « Bashung, vertige de la vie« , aux éditions Alphée /Jean-Paul Bertrand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *