Catégories
A la une Chroniques

Alex Winston – Sister Wife

Avant de l’écouter, parlons d’abord un peu de cette nouvelle artiste histoire de la connaître un peu plus, même si d’ici quelques mois, je ne doute pas qu’elle fera parler d’elle ! Vous aimez les univers d’Émilie Simon et de Cocorosie ? Alors, vous ne pourrez qu’aimer Alex Winston ! Cette jolie Américaine originaire de Détroit avait sorti un mini-album (“By The Roots”) passé malheureusement quasi inaperçu en 2007, avant de se faire connaître pour ses fabuleuses reprises des titres de Mumford & Sons (“The Cave” et “White Blank Page”), des Rolling Stones (“Play With Fire”), de Jack Penate (“Pull My Heart Away”). Alex revient donc aujourd’hui avec un EP tout nouveau tout beau. Déjà sacrée “Espoir 2011” catégorie indie-pop par les Inrocks,elle pourrait bien être la nouvelle chanteuse à suivre cette année !

Installée à New York début 2010, Alex Winston a travaillé sur ce mini-album de 6 titres, produit par les New-Yorkais The Knocks (connus pour leurs remix de Passion Pit et Katy Perry notamment), et le Londonien Charlie Hugall (Florence and the Machine).

Sister Wife” aborde des sujets tels que la polygamie, l’écriture sous l’emprise de substances… Des sujets abordés franchement, mais de manière légère et féerique Car oui, en écoutant cet EP on a l’impression d’être une petite fille ou un petit garçon malicieux (se) dans un champ fleuri en train de manger pleins (trop même) de sucreries. C’est pop, c’est folk, mais c’est aussi electro, et surtout, c’est porté par une sublime voix lyrique, onirique. Alex ayant une formation de chanteuse d’opéra,on comprend mieux les aigus maîtrisés ! Des morceaux que l’on écoute avec délectation car c’est frais, c’est différent, c’est doux et sombre à la fois. Des mélodies enchanteresses, qui n’agacent pas (peut-être dû au fait qu’il n’y a que 6 morceaux justement ?). “Locomotive” dont le clip est enfin en ligne, accroche par sa mélodie pop et la voix qui se pose délicatement sur chaque note. Mais si l’on ne doit retenir qu’un seul morceau, ça serait “Sister Wife” qui est des plus enivrant… “Don’t Care
About Anything
” est un petite balade dans les prés juste avant de repartir jouer à cache-cache dans les bois avec “Choice Notes” (et oui vous l’avez bien reconnue,c’est la fameuse chanson de la pub Hyundai !). “Sweet James” est un bonbon acidulé et un morceau bien rythmé. Quant à “Fingers And Toes”, on est plus proche de l’univers de Kate Bush voire de Florence Welch.

Alors maintenant, allez sans plus attendre faire un tour sur sa page Myspace où vous pourrez écouter en exclu “Medicine”, votre journée s’en retrouvera égayée. Promis !

Label : HeavyRoc Music – Sortie : février 2011 (version digitale) / Mars 2011 (version physique)

En concert à la soirée Custom des Inrocks, avec Grouplove et We Are Enfant Terrible, au Nouveau Casino (Paris), le 16 février 2011

http://www.youtube.com/watch?v=1g_T1h62ybo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *