Catégories
Chroniques

Absynthe Minded – As it ever was

Le nouvel album d’Absynthe Minded, As it ever was, sorti en juin dernier n’a rien d’une blague belge. Après quatre albums en huit ans, on retrouve toujours ce style expérimental de différents genres qui a fait le charme du groupe de Gand. Depuis 2009 et l’album éponyme Absynthe Minded qui leur a donné une popularité enfin méritée en Europe et notamment en France, on retrouve cette fougue rock flamande mêlée aux musiques orientales, tziganes. Amené par des contrebasses ou des violons stridents, Absynthe Minded a toujours su varié les instruments et n’hésitent pas à utiliser des orgues ou pianos d’exceptions tel qu’un rare Bosendorfer. Les cinq amis sortis d’une formation jazz aiment mélanger le rock flamand d’où ils sont originaires (à l’image de dEUS) à leurs goûts folk ou soul.

Avec cet album on visite plusieurs genres. On découvre d’abord Space, une mélodie douce d’une part puis évocatrice d’une belle histoire, d’un rêve. On apprécie ensuite les morceaux un peu plus pop-rock toujours agrémentés de violons, de contrebasses. Absynthe Minded parvient à nous étonner en passant des répétitions énergiques des violons à un morceau folk retouchée à la sauce actuelle des claviers électroniques. Sur Crosses, on retrouve ces écarts tziganes remis au centre de la composition. Les atmosphères sont parfois plus sombres mais redeviennent rapidement amoureuses ou taquines. On a beau chercher, la qualité des musiciens ne cesse d’impressionner et la voix envoûtante et chaleureuse du guide Bert Ostyn est toujours au top !

As it ever was porte bien son nom pour ce cinquième album, Absynthe Minded n’a rien changé. Ceux qui les suivent déjà sauront les retrouver dans un univers éclectique qui a fait le charme du groupe au travers les salles intimes aux plus gros festivals européens.

Absynthe Minded – Space

1 réponse sur « Absynthe Minded – As it ever was »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *