Catégories
Chroniques

9th Cloud – 43 Sunsets

Après avoir apporté l’une des dernières pierres de taille de l’édifice trip-hop en 2004 (qui n’est plus de nos jours qu’un joli mausolée respecté et respectable) avec A Monkey In A Yellow Hat, 9th Cloud a progressivement suivi la voie d’une électro plus intimiste sur un Delicate Sound qui quoi que très jazzy laissait déjà poindre une tendance à la digitalisation … 6 ans plus tard, le producteur hexagonal est de retour avec 43 Sunsets, nouvel EP prévu pour fin Janvier. De l’eau a passé sous les ponts et les samples ne sont plus, demeure par contre cette science exacte de la mélodie minimaliste qui fait la patte du 9ème Nuage.

Alors que dire, bizarrement si de ces cinq titres, nous ne pouvons tirer que du bon, il n’en reste pas moins que l’ensemble peine à provoquer la claque occasionnée par ses deux grands frères. Disons que si la dubstep n’avais pas pris un tel essors nous vivrions certainement une nouvelle petite révolution … Reconnaissons toutefois quelque chose au Nuage c’est qu’il n’est certainement pas là où nous l’attendions et l’essai est pour le moins confirmé !

Il est ici question d’une basse musique qui prend au corps, de mélodies qui portent à merveille ce déluge de beat abruptes et de basse sirupeuses. Le singe s’en est peut être allé mais nous sommes heureux de vivre ces 43 levés de soleil et fier aussi, pas chauvins, mais fier de notre scène électronique quand elle ne sert pas les blockbusters et les planchers gorgés de champagne.

Label : Monkey Moods – Sortie : Janvier 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *